Espionner des fantômes à leurs insu : est-ce respectueux ?

Le titre de l’article peut paraitre un peu particulier et original. Cependant il n’en est rien. Lorsque l’on regarde nos chasseurs de fantômes préférés faire leurs enquêtes on retrouve bien souvent le même type d’outils d’espionnage… Et oui disons le! Caméra de surveillance en tout genre, caméra thermique… Pour pouvoir se confronter à de potentiels esprit il ne faut pas avoir peur de les surveiller.

espionnage fantome

Lorsque l’on apprécie le monde du paranormal cela peut parfois poser quelques question générales, de respect entre autre. Si les esprits existent vraiment, est-ce vraiment respectueux d’aller à leur rencontre dans le seul et unique but d’obtenir des images particulières ou une expérience cinématographique à diffuser et à partager en amont de notre séance d’espionnage aussi appelé reportage ?

Nous sommes bien souvent confrontés à ce type de séances et nous ne pouvons nous empêcher d’en parler sous un autre angle avec vous, puisque la notion de respect n’est peut être pas diffuse après la mort. GussDX a d’ailleurs une certaine notion de respect lorsqu’il investit un lieu pour une enquête… Il se présente et explique ses intentions aux potentiels esprits.

Comment vivre sa passion de sa passion dans le respect des esprits

Ce n’est bien sûr que mon propre point de vue sur la situation. Je n’encourage personne à penser comme moi et chacun est apte à décider si oui ou non il respecte la mémoire des gens décédés et des potentiels esprits en arrivant ou en pratiquant la « chasse » au fantômes sur le lieu défini pour leurs enquête.

Pour ma part c’est le cas, et c’est d’ailleurs pour ça que j’ai décidé de ne jamais filmé mes expériences paranormales. j’ai d’ailleurs remarqué que moins je filmais ces dernières, plus j’étais apte à avoir un retour intéressant sur les différents évènements qui s’écoulent durant mes enquêtes!

Je vous remercie de m’avoir lu, j’espère ne pas avoir choqué certains d’entre vous avec mes propos. C’est un point de vue un peu particulier que je partage avec vous aujourd’hui mais c’est le mien. Je n’ai pas besoin de ramener de preuve ou d’image de mes enquêtes, qu’elles soient concluantes ou non… C’est une approche particulière, une approche sûrement un peu vieillotte pour un blogueur… Mais c’est la manière de faire qui me correspond le mieux.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*