L’artefact de AIUD : découverte

aiud-artefact

L’artefact de Aiud est un réel mystère pour les historiens et les scientifiques. Dans un premier temps, il est important de situer Aiud, puisque c’est dans ce lieu où la découverte a été faite. Aiud est une municipalité localisée en Roumanie. Elle se situe en Transylvanie dans le Judet d’Alba (qui est un département de la Roumanie) prés de l’ancienne capitale médiévale qui se nomme : Alba Iulia. C’est dans cette municipalité qu’a été découvert l’artefact. Un artefact désigne quelque chose d’artificiel, qui é été crée dans des conditions expérimentales.

Qu’est-ce que l’artefact de Aiud

Quelques années en arrière, en 1974, alors qu’un groupe d’ouvriers creusaient le sol pour la construction d’un bâtiment, ils ont fait une étrange découverte. A environ 10 mètres de profondeur, parmi les dépôts de la rivière trois objets ont attirés l’attention. Ces objets ont été remontés à la surface et analysés. Pour deux d’entre eux, il s’agit d’os. Ils ont facilement été identifiés par les historiens, et on sait qu’ils appartiennent à un Mastodonte, un animal préhistorique qui ressemble à un éléphant. Le mystère reste entier quand au troisième objet. Il est clair qu’il a été retrouvé au milieu d’ossement mais pour autant, il s’agit d’un artefact, donc d’un objet artificiel. Après une analyse poussée, il a été démontré que l’objet est un alliage qui contient 12 matériaux différents. Il est principalement fait d’aluminium (à 89%), est ensuite retrouvé du cuivre, de l’étain, du nickel, du silicium… Pour s’imaginer à quoi ressemble cet artefact, on sait qu’il mesure environ 20 centimètres de long, 12 centimètres de large et environ 7 centimètres de hauteur. A son extrémité, on retrouve deux « bras » parallèles, chacun est munis d’un trou. Au centre, on retrouve ce qui est appelé une « dépression circulaire » qui a un diamètre de 4 centimètres.

artefact-aiud

Un mystère encore aujourd’hui

Ce qui parait étrange et qui laisse durer le suspense quant à l’origine de cet artefact est la présence importante de l’aluminium. Effectivement, si l’on se base sur des récits historiques, l’aluminium aurait été découvert en 1825, et pas commercialisé avant la fin du 19ème siècle. De plus, l’artefact a été découvert avec une épaisse couche d’oxyde, plus précisément, une épaisseur d’environ 1 millimètre.  L’aluminium possède la vertu de former de l’oxyde en fine épaisseur sous l’effet de l’oxygène. L’épaisseur découverte sur l’artefact est à l’heure d’aujourd’hui encore inconnue et unique. Il est donc relativement dur de dater cet objet. Après les tests, il est daté de 250 000 ans. Mais en fonction des expertises, les dates ne sont pas les mêmes, pour certains, il daterait de 400 ans. Analysé et source de plusieurs expériences, cet artefact réalisé à la main reste encore de nos jours un objet mystérieux. Serait-il une contrefaçon ? Ou alors un objet d’une valeur inestimable qui montre la technologie avancée dont nos ancêtres étaient les détenteurs ? Cet objet est pour l’heure actuelle une énigme que personne n’a réussi à résoudre. Alors continuons d’essayer à éclaircir le mystère.